Photo VIDEOS. Mort d'Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF - La Parisienne

VIDEOS. Mort d'Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF - La Parisienne

VIDEOS. Mort d'Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF - La Parisienne

Antoinette Fouque, de Marseille à Paris

De son enfance passée dans un contexte ouvrier, Antoinette Fouque (http://www.leparisien.fr/laparisienne/actu-people/personnalites/videos-mort-d-antoinette-fouque-cofondatrice-du-mlf-21-02-2014-3613201.php) va conserver toute sa vie un solide ancrage à gauche. La jeune femme étudie en premier lieu en région PACA puis rejoint Paris pour ses études de Lettres. La Marseillaise se marie alors qu’elle est à l'université. Elle passe une enfance sereine dans un quartier populaire de Marseille. Antoinette Fouque a vu le jour en 1936 dans la cité phocéenne.

Son engagement politique

A l'occasion du bicentenaire de la révolution française, Antoinette Fouque crée l'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie. La notion d'égalité constitue l'une des principales luttes du mouvement. Dans l'hémicycle européen, Antoinette Fouque a assuré la vice-présidence de la commission des droits de la femme.

Antoinette Fouque, l'éditrice

Avec des centaines d'ouvrages voués à la pensée féminine, la société d’édition d’Antoinette Fouque permet à de multiples écrivains de se faire un nom. Les boutiques de livres créées par Antoinette Fouque sont ouvertes de 11 heures à minuit, ce sont des lieux d’échanges. Au début des années 1970, cette femme de lettres crée sa société d'édition, Les Editions des femmes, et au même moment les Librairies des femmes dans les principales villes françaises.

Le Mouvement de libération des femmes a vu son nom déposé afin d'empêcher une récupération par les partis politiques. L’Alliance des femmes pour la démocratie nait sous la houlette d’Antoinette Fouque à la veille des années 90 à son retour des Etats-Unis. Le droit des femmes a été le principal combat de la vie d'Antoinette Fouque.

Les articles